You, saison 3 : Love, une nouvelle ère pour Joe ?

En octobre dernier, Joe Goldberg est revenu user de son charme dans la troisième saison de « You », saison tant attendue depuis 2 ans. Remettant en doute le schéma du scénario des deux saisons précédentes, il est cette fois dépeint comme un père de famille, et non plus comme un homme à la recherche de l’amour. Cela laissait supposer bien des choses sur l’évolution du personnage de Joe, mais c’était sans compter sur Love. 

You Saison 3 – disponible sur Netflix

Article écrit par Laury Peyssonnerie

Hello, you… Si tu n’as pas vu la troisième saison, je te conseille d’aller la bingewatcher sur Netflix – promis ça se regarde vite – avant de lire cet article plein de spoilers. 

Un changement de direction radical 

C’est bien connu : Netflix a pour spécialité de transformer les premières saisons charismatiques en des séries à rallonge qui n’ont plus grand intérêt. Et justement, l’épisode final de la saison 2 présentait une nouvelle vie de famille paisible pour Joe et Love, qui s’étaient dévoilés l’un à l’autre par leurs crimes passionnels. Maintenant que Joe avait obtenu l’amour qu’il attendait tant avec un grand L., on pouvait donc s’interroger :  qu’allait-il donc se passer ?

Cependant, la bande annonce de cette nouvelle saison m’a vite frappé sur un détail : Qui a dit que Joe imaginait un couple de meurtrier comme étant la relation idéale ? Il semblerait que depuis deux ans, ce détails m’avait échappé, et c’est ainsi que cette troisième saison a pris tout son sens. La tension est donc montée crescendo puisque cette saison est bercée par une douce ironie : ce couple est relié par le crime et non plus par l’amour. Autrement dit, chaque drame s’ensuit d’une séance de déculpabilisation en équipe car c’est comme ça qu’ils se considèrent. 

Ça a aussi eu pour conséquence le développement d’une grande intrigue – et pourtant la moins intéressante dans ce genre de thriller psychologique – basée sur l’idée de redynamiser leur relation de couple, notamment avec l’influence du voisinage dirigé par Sherry. 

Ce qui accentue l’ironie et fait augmenter le climax, c’est aussi les pensées de Joe en totale contradiction avec son comportement face à Love. Il dit même d’elle que c’est un « monstre » et n’a qu’une idée en tête : protéger son fils et trouver à nouveau LA femme. En effet, ils sont une équipe finalement bien dessoudée car ils savent qu’ils finiront par se retourner l’un contre l’autre. Ainsi, il va jusqu’à demander le divorce et ne perd pas une occasion de laisser un nouveau corps derrière lui lors de la scène finale ; celui de sa femme, Love Quinn.

Love, nouveau personnage principal et révélation ?

Si elle était déjà présente lors de la saison précédente, cette nouvelle saison a propulsé Love Quinn sur le devant de la scène. Par ailleurs, les critiques on mis en avant le jeu d’actrice de Victoria Pedretti qui mérite effectivement qu’on l’acclame.

Si elle prend autant d’importance dans l’intrigue, c’est bien car elle va agir comme Joe a pu le faire lors des précédentes saisons. Presque chaque épisode comprend au moins un crime initié par Love, bien souvent pour protéger son fils ou par jalousie envers son mari. Pourtant, Joe en fait tout autant dès qu’il est obsédé par une nouvelle femme, et ça ne semble pas faire autant de bruit lorsqu’on lit les retours dramatisant le plus souvent les actes de Love. 

À savoir, que l’histoire est toujours racontée par le point de vue de Joe, un élément évident qui nous pousse à prendre le parti du narrateur. Sans parler des flashbacks récurrents sur son enfance, semblant justifier ses actes comme une pathologie liée à son passé. Grâce à cet élément, il semble aussi plus réfléchi dans son mode de pensée meurtrier ; ce qui est peut-être vrai étant donné le sort qu’il a réservé à Love, retournant complètement la situation.

La question du genre reste malgré tout en suspens : est-ce que c’est le fait de voir une femme tuer qui choque plus qu’on ne l’avait été lors de la première saison avec Joe ? Ou est-ce le script qui est écrit de manière à nous faire penser ça ? 

En tous les cas, on voit plus rarement des femmes dans ce genre de rôle, et la vision que cette série nous donne de la femme meurtrière incarnée par Love me semble être assez réductrice…

Quoi qu’il en soit, on retient que la fin de la série prévoit une prochaine saison à Paris, dans laquelle on imagine que Joe cherche à retrouver Marienne. Mais, Netflix, ne serait-ce pas la saison de trop cette fois ci ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *