RISIBLES AVENIRS

À 17 ans, on te pousse à planifier le reste de ta vie. À 20 ans, tu penses voir un peu plus clair mais tu remets tout en question. À 30 ans, les études c’est fini, t’es censé avoir un boulot stable et une bonne carrière en perspective. Prochaine étape : métro, boulot, marmot. À 50 ans, métro, boulot, marmot, c’est calé depuis bien longtemps. Mais est-ce que c’est vraiment ça que je veux faire de ma vie ? 

Et si on laissait derrière nous ces schémas obligatoires de « bonne situation » pour, au contraire, vivre éveillé ? Et si on décidait que tout ça, c’était pas pour nous ? Finalement, on a envie de se planter, de recommencer à zéro, de ne pas culpabiliser parce qu’on ne fait rien. On a envie d’avoir le choix, peu importe le parcours que l’on suit.

Je veux me baigner dans une mer bleu azur sans l’avoir programmé, faire des études et en recommencer d’autres, me défoncer jusqu’à avoir tout ce que je veux, rentrer avec un inconnu, manifester, danser dans la rue, tomber trop vite amoureuse sans le regretter, croire à la vie éternelle et recommencer encore et encore.

Mais on a aussi envie de foncer, de choisir le job dont on rêve plutôt que celui dont les autres rêvent pour nous. On a envie de monter des projets fous, de faire le tour du monde, de crier haut et fort qu’on n’est pas d’accord. On a envie de devenir quelqu’un d’autre, ou de découvrir que ce quelqu’un d’autre est notre véritable nous.

Ces envies, on en a le droit. On a le droit de hurler que tout va bien, qu’on est heureux. On a le droit de hurler qu’on a besoin d’autre chose, qu’on n’en peut plus de rester figé. Qu’on se sent bloqué, bloqué dans une routine qui ne devrait pas être la nôtre. On a le droit de ne plus vouloir être casé à 30 ans, deux gamins, une pergola et une belle tondeuse.

Mauvaise Graine c’est pour toi. Pour tout ce que tu as envie de sortir sur le monde et que tu ne peux plus retenir. Pour que cette génération qu’on a qualifié de « millenials » puisse s’exprimer. Parce que c’est à nous de créer notre avenir, qu’il soit individuel ou collectif. Mauvaise Graine c’est ton groupe de potes un peu déchirés avec qui tu vas pouvoir parler art, cinéma, actualité, poils, réchauffement climatique, sexualité et jeux à boire. Mauvaise Graine c’est un webzine collaboratif qui te donne la parole pour que tu puisses partager ton vécu, tes expériences, tes déboires et tes victoires.

On veut (r)éveiller les consciences, analyser le prosaïque et en faire de l’art, débattre sur ce qu’il se passe chez nous ou loin de nous. On veut se débarrasser de cette hégémonie des anciennes générations à qui on a suffisamment donné la parole. Petit pas par petit pas, on va se battre pour se faire une place. Étudiant, jeune travailleur, chômeur, intérimaire, salarié, Mauvaise Graine est pour toi.

Et Mauvaise Graine soulèvera des montagnes.