Interview Prédictions #5 – Printemps de Bourges : Oete

Du 19 au 24 avril, l’équipe de Mauvaise Graine magazine était au Printemps de Bourges, et c’était l’occasion d’y rencontrer des artistes que vous avez déjà vu ou entendu, mais aussi des INOUÏS, une sélection d’artistes émergents. Parmi ces INOUÏS, nous avons rencontré Oete tout droit venu de Picardie ! Équipés d’un enregistreur et d’un jeu de tarot, nous lui avons tiré les cartes pour en savoir plus sur son parcours et son rapport à la musique. C’est donc l’heure de son interview Prédictions !

Crédits photo : Yann Orhan

Propos recueillis par Olympe Dupont

CARTE 1 : LA FORCE, courage et la ténacité pour aller au bout de ses objectifs 

Qu’est-ce qui t’aide à persévérer dans ton travail ? 

Je crois que c’est suivre ma lumière. Tout ce qu’il se passe pour moi dans la musique ce n’est qu’un fruit du hasard. Même si je pense que le hasard ça se provoque aussi quand t’es bien déterminé et que tu as tes objectifs. Et si c’est ce qui te fait vivre, tu n’as pas d’autre choix que d’y croire. Je pars du principe que si tu donnes tu reçois, et si tu te donnes à 10 000%, ce que tu reçois en retour tu l’as à 10 000 aussi !

CARTE 2 : LA LUNE, richesse de l’imaginaire et des rêves

Qu’est-ce qui t’inspire dans le monde qui t’entoure ?

Mes amis m’inspirent beaucoup. Et après, pour composer et écrire, j’écris beaucoup mes textes à l’instinct. Je n’aime pas partir d’un sujet, je n’aime pas me dire « tiens, je vais faire une chanson d’amour », je trouve ça trop linéaire. J’aime quand il y a plein de sous sens dans les textes, quand chacun peut voir ce dont il a envie. J’aime bien avoir trois mots qui me viennent dans le métro, dans un moment où je ne peux pas le plaquer, puis rentrer chez moi, coucher ces 3 mots et écrire une chanson. Généralement ça prend 15 minutes.

CARTE 3 : LA ROUE DE LA FORTUNE, le hasard / les opportunités 

Te souviens-tu d’un moment qui a été assez décisif dans ta carrière ? Un moment révélateur ? 

Mon audition aux Inouïs ! Déjà c’était assez lourd d’être sélectionné en Picardie, puis en plus j’ai rencontré mon tourneur, Auguri, grâce à ces auditions, que je n’aurais sûrement pas rencontré sans y passer.

CARTE 4 : L’IMPÉRATRICE, la créativité / l’art de la parole 

Est-ce que tu peux nous parler de ton processus d’écriture / de composition ?

Je fonctionne beaucoup à l’instinct, et je ne vais pas produire 50 chansons. Il y a une chanson, je la fais, mais si je sens qu’au bout d’un couplet ça ne fonctionne pas, j’arrête. Ce qui est important pour moi c’est surtout de manger de la culture, si tu veux en produire il faut en manger. Mon processus créatif commence à partir du moment où je m’instruis, où je vais en expo, où je lis des livres, où je check mes ami.e.s artistes, etc. J’ai un ami par exemple qui s’appelle Luci Fero qui a fait une expo autour des astres, de la lune et des énergies et qui m’a beaucoup touché. Dernièrement il y a aussi la dernière musique de Zaho de Sagazan qui m’a fait péter un câble.

CARTE 5 : LE SOLEIL, la bienveillance chaleureuse

L’artiste à suivre en 2022 ?

Tous les Inouïs peut-être *rire*. Et sinon, je pense à Chéri, un franco-espagnol qui fait une musique pop un peu hybride. Je trouve qu’il a une très belle lumière et il mérite plein de choses.

 

Retrouvez Oete sur Facebook et Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *