10 films à voir en 2023, le cinéma n’attend pas

Ça y est, 2023 a déjà montré le bout de son nez. Les fêtes sont passées, les vacances pour les plus chanceux terminées ou presque, et le retour à la réalité a frappé fort à la porte. Pour adoucir cet hiver qui n’est pas terminé (oups), voici une liste de 10 films pour cette année 2023 qui s’annonce haute en couleur. Le grand retour de certains réalisateurs et réalisatrices qui nous régalent, le gratin des castings et des scénarios qui n’attendent qu’à être découverts. Bonnes séances ! 

Article écrit par Isis Benchellal

Babylon de Damien Chazelle 

Avec : Tobey Mcguire, Brad Pitt, Margot Robbie 

Sortie : 18 janvier 

L’année commencera sur les chapeaux de roues avec le grand retour de celui qu’on attendait depuis 5 ans, Damien Chazelle et son nouveau long-métrage de 3 h 8, Babylon

Élu le plus jeune lauréat de l’oscar du meilleur réalisateur, Damien Chazelle, ce prodige de seulement 37 ans revient pour un 4e film après ses derniers chefs d’œuvres, Whiplash, Lalaland et First Man. En tête d’affiche, un casting léché avec une Margot Robbie éclatante, un Brad Pitt ravageur, Tobey McGuire et Diégo Calva, que certain.e.s ont peut être vu dans Narcos : Mexico, dont la carrière est désormais en pleine ascension. Le film compte déjà plusieurs nominations aux Golden Globes et est pressenti pour plusieurs Oscars. 

Avec un scénario aussi fou que déchainé, Babylon racontera l’épopée de la naissance du cinéma à Hollywood dans les années 20. Ère d’effervescence, de décadence sans limites, on plonge dans le voyage du passage du cinéma muet au cinéma parlant. C’est une véritable déclaration d’amour pour le 7e art, que fait Damien Chazelle en ouvrant les portes de cet âge d’or. Une période drainée d’une fièvre extravagante, excitante, et démente de folies pour ces stars idolâtrées aux milles soirées de luxure sans fin.

Accompagné de son fidèle compositeur (comme sur ces 3 derniers films), Justin Hurwitz réalise une bande-son de jazz aux tonalités sauvages qui guide chaque personnage dans un tempo bien particulier. 

Tourné en 35 mm, avec le charme de son grain d’époque, et traité en numérique, ce nouveau long métrage nous fait voyager dans cette époque nostalgique, explosive et électrique. Avec un budget de plus de 80 millions de dollars, Damien Chazelle a concrétisé ici une de ses plus grandes œuvres. Selon les critiques américaines, le réalisateur se lâche dans Babylon pour nous livrer le meilleur.

 AfterSun de Charlotte Wells

Avec : Paul Mescal, Frankie Corio

Sortie : 1er Février

Pour son premier long-métrage, AfterSun, Charlotte Wells, réalisatrice écossaise de 35 ans livre un film tout en douceur. Marqué par la nostalgie de l’enfance, il explore les relations père-fille et le passage à l’âge adulte.

Dans ce film, on s’aventure dans les souvenirs de vacances en Turquie dans les années 90, entre un jeune père divorcé Callum, joué par Paul Mescal, et sa fille Sophie de 11 ans, interprétée par Frankie Corio. Entre baignades, karaoké et plongée, on y découvre un duo qui paraît invincible ensemble, mais qui séparés, sont débordants d’instabilités. 

À travers ces bribes du passé, ces images nostalgiques qui s’entremêlent comme des pensées, entrecoupées par des moments filmés à la mini DV, on se laisse aller par la beauté de l’éphémère. Sophie constate sous un nouveau regard, 20 ans plus tard, la fragilité, et les doutes qui habitaient son père qu’elle ne connaissait, finalement, pas vraiment. 

Doux, mélancolique, et d’une esthétique renversante, Charlotte Wells réussit à mélanger, instants de bonheurs, innocence de l’enfance et la maturité surprenante des enfants. En parallèle, la sensibilité de la réalisatrice éclate à travers la nostalgie des temps révolus, la vulnérabilité, la tendresse de ces deux personnages qui crèvent l’écran. Acclamé par la critique à Deauville, il a été également Lauréat du prix du Jury à la semaine de la critique à Cannes.

Pour les amoureux de la série Normal People, ce long métrage risque de vous plaire !

Emmett Till de Chinonye Chukwu

Avec : Danielle Deadwyler, Jalyn Hall, Whoopi Goldberg

Sortie : 8 Février 

En février 2023, nous aurons aussi droit au deuxième long-métrage de la réalisatrice Nigérienne Chinonye Chukwu. Après Clemency, elle revient avec  Emmett Till   basé sur l’histoire vraie et glaçante de ce jeune garçon afro-américain assassiné en 1955 dans l’Amérique ségrégationniste.

Mamie Till-Mobley (jouée par Danielle Deadwiller) est une mère veuve, travaillant comme l’unique femme noire aux US Air force à Chicago. Elle élève son fils seule (interprété par Jalyn Hall) dans une sphère d’amour, de bienveillance et de sécurité. Elle le laisse partir pour des vacances chez son oncle en 1955, dans les États du sud, où son destin va basculer. 

Lynché et noyé à cause d’un échange envers une femme blanche dans l’état raciste du Mississippi, sa mort va être le déclenchement des luttes pour les droits et les peuples afro-américains. Sa mère, Mamy Till va tout faire pour combattre ses injustices sociales. Elle va rendre hommage à son fils et bousculer cette société, en exposant les images de son enfant calciné aux yeux du monde entier. 

Emmett Til est une piqûre de rappel qui reste encore évidente aujourd’hui aux vues des actualités. Tornade d’émotions sans précédent dans le jeu des acteurs et actrices. Chukwu réalise ici une œuvre puissante qui fait l’unanimité là où le film est déjà apparu. Préparez-vous pour sa sortie en salle le 8 février. 

The Whale de Darren Aronofsky 

Avec : Brendan Fraser, Samantha Morton, Ty Simpkins, Sadie Sink 

Sortie : 8 Mars 2023

Parmi toutes les sorties que réserve le mois de mars, une est particulièrement en attente : le dernier long métrage du réalisateur de Black Swan et Requiem For A Dream, Darren Aronofsky, The Whale

Comme personnage principal, Brendan Fraser déjà nominé pour les Golden Globes, et pressenti aux Oscars comme meilleur acteur. Il a fait l’unanimité sur le grand écran des salles noires et des sièges rouges, acclamé par une standing ovation de 6 minutes lors de la Mostra de Venise. 

Basé sur la pièce de théâtre du même nom écrite par le scénariste Samuel D.Hunter en 2012, Darren Aronofsky reconstruit l’histoire en images. 

Charlie, personnage majeur de ce film, interprété par Brendan Fraser, est professeur d’écriture à l’université. Il donne tous ces cours à distance avec sa webcam fermée, ne pouvant plus supporter son reflet, de cet homme en obésité morbide de 270 kilos, face à ses élèves. 

Replié, reclus et caché dans son appartement, où l’histoire se déroule tout au long du long-métrage, il ne voit presque plus personne. À la recherche du pardon avant une fin qu’il sent proche, il tente de rétablir les liens brisés avec sa fille Ellie, jouée par Sadie Sink, personnage phare de la série Stranger Things.

Dans ce récit de souffrance, parfois difficile à regarder, aux dialogues pointus  et frissonnants, on essaiera de comprendre les pourquoi du comment, les mains tendues qu’il refuse d’accueillir et ce quotidien sombre qui ne le quitte plus.  

Avec une entrée déjà fracassante dans les cinémas aux États-Unis, The Whale est un film à ne pas manquer !

The Fabelmans de Steven Spielberg 

Avec : Gabriel LaBelle, Michelle Williams, Paul Dano

Sortie : 22 Février

En février, nous assisterons au retour du grand génie Steven Spielberg qui à 76 ans n’arrête pas sa course effrénée de chefs d’œuvres. Après West Side Story, il nous partage ici, un morceau plus intime de lui-même.

Avec The Fabelmans, écrit par le scénariste Tony Kushner et Spielberg, le duo livre le propre récit de Spielberg, raconté à quelques détails près. Ils y évoquent sa rencontre avec le cinéma, et son amour fou pour la création d’histoires dès son plus jeune âge. 

On suit l’existence de Sammy Fabelman, joué par Gabriel Labelle de ses 7 à ses 18 ans, évoluant dans le New Jersey, dans l’après-guerre des années 60-70. Ses parents, interprétés par Paul Dano et Michelle Williams, acclamés par la critique, le soutiennent dans sa passion. Spielberg rend un véritable hommage à ses vrais parents, décédés tous les deux ces dernières années. 

Sammy crée des images sans cesse, réalise ses premiers films, s’émerveille, doute, et lutte pour vivre de sa propre passion qui parfois, délivrera malgré elle, des secrets familiaux bien gardés. 

Tant au niveau scénaristique, avec ses quelques touches comiques dans les dialogues, que par la musique de John Williams, jusqu’aux décors et costumes, The Fabelmans est une œuvre qui s’annonce profonde, esthétique et bouleversante.

Houria de Mounia Meddour

Avec : Lyna Khoudri, Amira Hilda Douaouda, Rachida Brakni

Sortie : 15 mars 2023 

Une réalisatrice encore à l’honneur au mois de mars, Mounia Meddour nous livre son nouveau film Houria. Après Papicha en 2019, poignant, elle signe avec ce long-métrage une déclaration pour revendiquer les absences de libertés de son pays, l’Algérie. Même s’il y a un fil conducteur entre ses deux derniers films, Houria nous transporte ici dans un tout autre univers. 

Récit dramatique, mais empli d’une lumière pleine d’espoir, Lyna Khoudri interprète la protagoniste, Houria. Danseuse passionnée et travailleuse acharnée, elle ne rêve que d’une seule chose, intégrer à 25 ans le ballet national algérien. Admise, sa carrière est lancée, mais elle voit son destin anéanti par une agression, réveillée à l’hôpital, muette, avec la cheville cassée. 

Condamnée à ne plus jamais pouvoir exercer sa vocation, elle refuse de baisser les bras, et se jette dans un combat physique et mental de reconstruction à travers la danse et la transmission de son talent. 

Une réalisation profonde sur les travers de l’Algérie, sur la corruption policière, et la quête de liberté de la jeunesse algérienne. 

Beauté de mouvements, profondeur des émotions, Mounia Meddour signe un nouveau film qui n’attend qu’une seule chose : être vu ! 

Oppenheimer de Christopher Nolan

Avec : Cillian Murphy, Emily Blunt et de Robert Downey Jr., Florence Pugh, Matt Damon, Dane DeHaan, Kenneth Branagh, Josh Hartnett, Rami Malek

Sortie : 19 Juillet

Sur les lèvres des fans depuis quelques mois déjà, le nouveau biopic Oppenheimer de Christopher Nolan est un des événements cinématographiques les plus attendus de 2023. Après s’être attaqué à l’espace avec Interstellar puis au temps avec Tenet, Nolan se plonge ici dans l’histoire de l’inventeur américain de la bombe atomique, J. Robert Oppenheimer. 

De nouveau seul à l’écriture, le réalisateur britannique s’inspire du livre American Prometheus : The Triumph and Tragedy of J. Robert Oppenheimer de Kai Bird et Martin J. Sherwin, qui a reçu le prix Pulitxer. Une œuvre immense, où plus de 26 000 documents ont été nécessaires pour sa création. Christopher Nolan se lance donc dans la réalisation d’un film de plus de 2 h 30 pour raconter 45 ans de la vie de ce physicien tourmenté. Joué par le favori, Cillian Murphy, la distribution des rôles est renversante, entre Matt Damon, Robert Downey Junior., Florence Pugh, Kenneth Branagh, Josh Hartnett, Rami Malek….

Grâce à quelques photos du tournage, rumeurs et bande-annonce, Oppenheimer sera à la fois en noir et blanc et en couleur pour évoquer deux périodes bien distinctes. Avec un budget de plus de 100 millions de dollars, Nolan a vu les choses en grand, en très grand. Après avoir précipité un Boeing dans un hangar pour Tenet, il a affirmé dans une interview, qu’il voulait recréer sans infographies, le test Trinity, le premier essai d’une arme nucléaire exécuté le 16 juillet 1945 dans le désert du Nouveau-Mexique. 

L’objectif de ce film, être au plus près de l’histoire, comprendre au mieux dans les yeux de l’inventeur la bombe A, son génie fascinant. 

Nouveauté technique supplémentaire, il réalise pour Oppenheimer des prises de vues Imax en argentique, jamais encore faites au cinéma. Accrochez-vous, le dernier de Nolan risque d’être explosif (sans mauvais jeu de mots…).

Barbie de Greta Gerwig

Avec : Margot Robbie, Ryan Gosling

Sortie : 19 Juillet

Le même jour dans les salles de cinéma, Greta Gerwig fait aussi son retour, avec la comédie tant attendue, Barbie

Après Lady Bird, et Les filles du Docteur March, deux longs métrages nommés aux Oscars, elle s’attaque à la première adaptation en images réelles de Barbie. Coécrit avec son compagnon Noah Baumbach, scénariste du film oscarisé Marriage Story, le duo promet un projet ambitieux.

Même si le scénario reste toujours mystérieux, et que la bande-annonce ne nous en dit que peu, quelques rumeurs reportent que Barbie semble envoyée et coincée dans le monde réel, jugée trop imparfaite. Un long métrage haut en couleur, avec un casting étoffé, entre Margot Robbie, Ryan Gosling interprétera Ken, mais aussi Will Ferrel, Emma Mackey, America Ferrera, Michael Cera, Alexandra Shipp… de quoi attirer notre attention. 

Avec sa vision féministe, Greta Gerwig nous assure un film décalé et surprenant. C’est jusqu’aux acteurs qu’elle rémunérera de la même façon, pour Margot Robbie et pour Ryan Gosling un équilibre salarial qu’on ne trouve que très rarement dans l’industrie du cinéma. 

Les 3 Mousquetaires de Martin Bourboulon

Avec : François Civil, Vincent Cassel, Pio Marmai, Lyna Khoudri, Eva Green, Louis Garell, Romain Duris, Vicky Krieps

Sortie : 5 avril et 13 Décembre 2023

Les Trois Mousquetaires font leurs grands retours au cinéma cette année ; réalisé par Martin Bourboulon (après avoir fait Papa ou Maman et Eiffel), ce nouveau blockbuster français est une des plus grosses attentes de cette année 2023. 

Oeuvre indémodable de Dumas, il a été remis au goût du jour, avec une volonté d’être revu comme un western moderne. Entre majestueuses forêts françaises, poudre à canon, combats d’épées, et romance, il y aura là tous les éléments clés du roman de Dumas.

Non pas un film, mais deux sont annoncés, un premier volet sortira le 5 avril, Les 3 Mousquetaires : D’Artagnan, le second, le 13 décembre 2023  Les 3 Mousquetaires : Milady.

Un casting à la crème de la crème, entre François Civil en D’Artagnan, Vincent Cassel en Athos, Romain Duris en Aramis, Pio Marmaï en Porthos, Éva Green en Milady, Louis Garrel jouera Louis XIII, Vicky Krieps dans la peau de la reine d’Anne d’Autriche, Lyna Khoudri en Constance Bonacieux… le vrai gratin à la française !  

Un synopsis bien précis  «  Du Louvre au Palais de Buckingham, des bas-fonds de Paris au siège de La Rochelle… dans un Royaume divisé par les guerres de religion et menacé d’invasion par l’Angleterre, une poignée d’hommes et de femmes vont croiser leurs épées et lier leur destin à celui de la France. »

Made in France jusqu’au bout, tous les décors sont vrais, le réalisateur voulait « souligner le panache français ». Les moyens techniques seraient à la hauteur des blockbusters américains ; un budget de plus de 70 millions, 27 semaines de tournages, des mois de préparation, plus de 2300 plans, et des centaines de figurants… le résultat risque d’être époustouflant.  

Comment vivez-vous ? de Hayao Miyazaki 

Sortie : 13 Juillet au Japon 

Avant de terminer cette liste non exhaustive de films à ne pas manquer, comment ne pas parler de la dernière réalisation du Studio Ghibli ? 

Une décennie après la sortie du Le vent se lève Miyazaki annonçait prendre sa retraite, avant de rompre sa promesse avec son court-métrage  Boro la chenille , puis de déclarer une nouvelle création son long-métrage Comment vivez-vous ?.

Projet de longue haleine, commencé en 2019, ce qu’on en sait, c’est qu’il le dédit à son petit fils en lui adressant un ultime message : « Grand-père part bientôt pour l’autre monde, mais il laisse derrière lui ce film ». Il s’inspire du livre écrit par le journaliste Genzaburō Yoshino, paru en 1937, dont la traduction française est Et vous, comment vivrez-vous ? On y suit l’aventure d’un adolescent, de son changement à l’âge adulte, du deuil de son père et des apprentissages de la vie. 

Le Studio Ghibli a publié un premier visuel de ce film, une affiche représentant un grand oiseau blanc anthropomorphe.

Selon le fils de Myazaki, « Il avait besoin de créer quelque chose pour vivre », à tout juste 82 ans, le réalisateur aux 12 longs métrages majestueux réserve encore bien des surprises. 

Le nouveau film d’Hayao Miyazaki, Comment vivez-vous ? est annoncé pour le 13 juillet 2023 au Japon. Pas encore de date partagée pour une sortie en France, il faudra attendre quelques mois, le suspens reste à son comble. Pour tous les fans du Studio Ghibli, gardez votre mal en patience, en espérant qu’il soit diffusé avant 2024 ! 

Difficile de faire une liste de 10 films pour 2023, celle-ci est non exhaustive, quand on sait que nous aurons aussi le retour de Sam Mendes pour Empire of the Light, celui de Martin Scorsese pour Killing of the Flowers Moon, sans oublier Indiana Jones, Dune 2, Wonka avec Timothée Chalamet, Marios Bros, et le retour d’Albert Dupontel en fin d’année… Bref cette année 2023 risque d’être riche en merveilles ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *