Nos coups de coeur musicaux du mois #11 : Novembre 2021

Avec la pluie et les feuilles mortes de novembre, arrivent aussi de belles sorties musicales. Novembre a sorti le grand jeu : entre le nouvel album d’Orelsan, celui de Juliette Armanet et d’autres sorties plus intimes mais tout aussi incroyables, il était bien temps de vous récapituler tout ça. C’est donc l’heure de nos coups de cœur du mois !

Crédits photos ; Prudence : Olivia Merilahti / Beach Youth : Quentin Renouf / Orelsan : Alice Moitié.

Article collaboratif

Brûler le feu – Juliette Armanet

Parmi les attendues sorties mélancoliques et heartbroken de novembre, on a nommé le second album de Juliette Armanet qui, entre quelques larmes hivernales, essaie de raviver la flamme d’un cœur brisé.  De slow en derniers discos, la chanteuse sentimentale nous a concocté un kaléidoscope amoureux entêtant dont la poésie sans mots compliqués conquerra ceux que Petite Amie n’avait pas encore gagnés (et nous sommes déjà nombreux à avoir rejoint les rangs). En attendant de voir se produire Juliette Armanet (dès le 22 janvier à Nîmes, et on l’espère parée de pantalons flares un peu 80s comme dans ses derniers clips), on peut continuer de dresser des tableaux romantiques en imaginant l’amour… 

Brûler le feu, album sorti le 19 novembre.

Retrouvez Juliette Armanet sur Instagram  et sur Facebook  

Caroline Dibobe

Always a dream – Dafna

Sur un début presque a capella la chanteuse de 21 ans originaire de Boulder (Colorado) explore, accompagnée d’un arrangement instrumental relativement épuré qui en  l’espace de 2 minutes 57 vient gagner en épaisseur peu à peu, puis retomber à la monodie initiale, complexité d’une sentimentalité amoureuse qui semble glisser entre les doigts. Après l’EP Sour aux accents un peu plus électro sorti en début d’année, Dafna revient avec un titre qui évoque des chants de camps de vacances pleins d’amour et d’ententes non dites, une manière de garder un peu l’été dans la tête. 

Always a dream, single sorti le 10 novembre.

Retrouvez Dafna sur  Instagram et sur Facebook 

Caroline Dibobe

Lilac Wine – Dave Gahan

La tête chantante et showman du groupe Depeche Mode livre Imposter, un album de reprises co-écrit avec The Soulsavers. Avec assurance, Dave Gahan chante Nina Simone, Elvis Presley, Bob Dylan ou encore Neil Young. Derrière ce projet, un travail pléthorique. Il a fallu des mois à Dave Gahan pour sélectionner douze titres parmi une longue liste d’artistes de renom (Mark Lanegan, PJ Harvey, Nick Cave, David Bowie, entre autres) avant de les écouter en boucle pour s’en imprégner. Loin d’être un imposteur, Dave Gahan considère avec respect chaque chanson. Il livre ici son album le plus intime. Lilac Wine, tour à tour repris par Nina Simone et Jeff Buckley, en est la preuve en mélodie.

Lilac Wine, issu de l’album «Imposter», paru le 12 novembre.

Retrouvez Dave Gahan sur Facebook et Instagram.

Julie Guillaud

Your Power – Prudence 

En 2020, Olivia Merilahti, la moitié de The Dø, se lance dans un projet solo sous le nom d’artiste Prudence. Et elle ne chôme pas. En mai dernier paraissait Beginnings, son premier album studio. Puis vient l’EP The Submarine Files, disponible à l’écoute depuis la mi-novembre. Le spectre de The Dø y est présent certes, mais Olivia Merilahti flirte surtout avec l’électro et le RnB. Elle s’accorde une reprise de Your Power, titre emblématique de Billie Eilish. Cette dernière affirme compter The Dø parmi ses références musicales et qualifie Shake Shook Shaken, le troisième album studio du duo, d’extraordinaire. Touchée par ces mots, Prudence s’accapare Your Power pour lui donner une atmosphère planante et dansante, sans en dénaturer le morceau.

Your Power, issu de l’EP « Submarine Files », sorti le 12 novembre.

Retrouvez Prudence sur Facebook et Instagram.

Julie Guillaud

Dernier verre – Orelsan

Le dernier épisode de Montre jamais ça à personne, la série documentaire consacrée à Orelsan, construite sur vingt ans d’images d’archives, ne pouvait être plus explicite. On voit le rappeur caennais consacrer ses journées à la musique, à une époque où la pandémie gagnait du terrain. Son quatrième album, baptisé Civilisation, était en cours de production. Le voici à l’écoute depuis le 19 novembre, devenu depuis le meilleur démarrage de l’histoire du rap français. Le projet se compose de quinze titres, dont trois collaborations : Gringe, son acolyte des Casseurs Flowters, et Skread, son fidèle producteur. Quant à The Neptunes, le groupe originel de Pharrell Williams, ils trinquent avec Orelsan sur Dernier verre. Le duo est une référence musicale indéniable pour le français. L’alchimie est telle que le morceau réchauffe avec magnificence les constats froids abordés dans Civilisation.

Dernier verre, issu de l’album « Civilisation », sorti le 19 novembre.

Retrouvez Orelsan sur Facebook et Instagram.

Julie Guillaud

Postcard From Friends – Beach Youth 

En avril 2021, le groupe de surf-pop Beach Youth dévoilait son premier EP Postcard pensé comme une suite de cartes postales sonores aux accents estivaux. Cinq artistes ont répondu à l’album du quartet normand par des remixes accompagnés de quelques mots doux. Fakear, Adrian D’Epinay, Carlos Loverboy, Cosmonaute et Médaille se sont donc prêtés au jeu de la réinterprétation et délivrent une proposition singulière de Postcard. Avec ces nouvelles esthétiques propres à chacun, l’EP se pare de nouvelles couleurs et nous invite à un voyage au gré des genres. On retrouve dans ces cinq morceaux les mélodies pop de Beach Youth mêlées à de nouveaux rythmes, le tout accompagné par un univers visuel vraiment sympa. 

Postcard From Friends, EP « Poscard Remix – Beach Youth », sorti le 26 novembre 

Retrouvez Beach Youth sur Facebook et Instagram

Anna Le Gallou

Factory  – No Money Kids 

Des notes plus rock chez MaG ! Le duo No Money Kids, groupe électro-blues, signe son nouvel et quatrième album. C’est absolument galvanisant, nous sommes emportés dans un tourbillon musical, tout comme cette pochette abstraite, qui laisse dévoiler un nuage de fumée. Les morceaux de l’album sont à la fois rudes et tendres, les voix sont éraillées mais douces. Chaque chanson se complète, s’enchaîne parfaitement. Un coup de cœur pour Bridge In Town, qui clôture l’album. C’est un sans faute, qui laisse présager d’une belle suite lors des concerts. A noter, une release party est prévue le 3 mars 2022 au Trianon ! 

Bridge In Town « Factory » – No Money Kids, sorti le 26 novembre.

Retrouvez No Money Kids sur Facebook et Instagram.

Maude Vuillez

Do The Math – Medhane

Dans cette mine qu’est la scène indépendante de New-York, les joyaux sont nombreux: pour son cinquième album en deux ans, Medhane nous offre un voyage grisant au sein de ses influences musicales multiples. Sur des samples purs de soul et de jazz, le rappeur de Brooklyn parle de sentiments peu abordés dans la scène hip-hop comme la tendresse ou la mélancolie. Autant de thématiques qui collent parfaitement à l’esprit de l’automne! La forme de cet album aux allures de mixtape (18 titres d’une minute 30 environ) laisse à l’auditeur la liberté de commencer le projet comme bon lui semble. Et quoi de mieux pour marcher dans les feuilles mortes que d’écouter Spring Cleaning en premier?

Spring Cleaning« Do The Math » – Medhane, sorti le 15 novembre.

Playlist de l’album sur YouTube.

Retrouvez Medhane sur Instagram et sur Bandcamp.

Michel Le Dentu

Poussière d’étoile – HECAT

Quand mélancolie du passé et désir d’avenir se mêlent pour former un cocktail planant original et intense. Animé par des influences Hip-Hop aux ambiances légères, ce jeune rappeur originaire de Lyon nous fait découvrir son univers presque mystique en seulement quelques minutes, prouvant ainsi son talent d’écriture mis au service d’une instrumentale à la limite du rêve. Ses ballades nocturnes amènent à un texte vraiment complet dans ses thématiques, parlant ainsi autant de son ressenti sur la société qui l’entoure que sa propre place dans un univers dont il fait parti malgré lui. Un jeune artiste à suivre de près et qui livre dès son premier single un univers et une personnalité unique en son genre.
Lien Spotify du single ici.

Retrouvez Hecat sur Instagram.

Eliot Rizzo

Retrouvez notre playlist bimensuelle ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *