Alex Whiteman, Matt Preen, Chris Bye et Callum Guy ont formé en 2014 Great Gable à Bunbury, en Australie-Occidentale. Après deux EP : Modern Interactions (2017) et GG (2016) ils ont sorti leur premier album Tracing Faces en 2020. Groupe d’indie rock, rock, alternative rock mais aussi reggae et blues, la musique de Great Gable se distingue, par sa fraîcheur et son pep’s. Une tournée Australienne est prévue cette année.

Crédits photo : Daniel Hildebrand

Propos recueillis par Maude Vuillez

Coucher ou lever du soleil ?

Alex : Lever du soleil.

Film préféré ?

Matt : Tous les films Harry Potter.

Un mot français qui vous vient à l’esprit ?

Chris : Croissant !

Requins ou baleines ?

Cal : Les requins-baleines.

Plus grande inspiration musicale ?

Alex : The Beatles !

L’Australie est… ?

Matt : Chaude, relaxante et la meilleure au cricket !

Meilleure chanson de Tracing Faces?

Chris : Blur

Le plus paresseux du groupe ?

Chris : Cal, le matin. Mais c’est le plus motivé le soir !

Citation préférée ?

Cal : « Lightweight baby, aint nothing but a peanut » – Ronnie Coleman

Et parce qu’on est curieux…

Comment gérez-vous la situation actuelle ?

Matt : En s’adonnant à de nouveaux passe-temps, en écrivant des tas de nouvelles musiques et en apprenant à jouer de la batterie pour soûler les voisins !

Voudriez-vous donner un concert en France ?

Cal : Ouais ! La France, ça a l’air fou, on a hâte de venir y partager tout notre amour.

Pourquoi ce nom, « Great Gable » ?

Alex : Great Gable est une montagne en Angleterre où nous allons chaque année avec ma famille car les cendres de mon grand-père y reposent. Cette montagne est donc un endroit spécial pour nous. Elle offre aussi une vue magnifique.

Avez-vous des projets pour 2021 ?

Alex : Cultiver le plus gros potiron du monde…

Pour retrouver Great Gable, c’est par ici, et pour les retrouver sur Instagram, c’est par là

Crédits photo : Daniel Hildebrand