Une brise marine venant du nord de la France a soufflé dans nos playlists. Une brise qui s’appelle Pastel Coast, originaire de Boulogne-sur-Mer. Remarqués avec leur premier album Hovercraft sorti en 2019, ce groupe aux influences pop aquatiques nous offre un nouveau titre, Rendezvous, tourné devant le blockhaus-miroir de Leffrinckoucke. Ces rêveurs aux influences bien british nous offrent un clip tourné comme un diaporama de vacances entre potes, porté par une BO pop et joyeuse. Pastel Coast sera à retrouver au Main Square Festival d’Arras en 2021. Pour l’occasion, on a discuté avec Quentin, le chanteur du groupe.

Crédits photo : Gwen Mint – Blockhaus au miroir par Anonyme

Propos recueillis par Eva Darré-Presa

Hello, Pastel Coast ! Est-ce que vous pouvez vous présenter ?

Nous sommes un groupe de dream pop issu de Boulogne-sur-Mer, sur la Côte d’Opale. J’ai d’abord créé le projet en solo  avant que ça prenne la forme d’un groupe en 2018 (en trio puis quintet). On a sorti un premier album, Hovercraft, en 2019, assez rock et vaporeux et on devrait sortir en 2021 notre second opus, plutôt cadré pop et synthétiseurs. Un retour aux sources en quelques sortes, toujours chanté en français et en anglais. 

Comment est-ce que vous vous êtes rencontrés ? 

Renaud, Ingrid et moi nous sommes rencontrés en prépa littéraire à Boulogne-sur-Mer. On partageait les bancs de l’école ! Marion a très vite rejoint le projet. Elle avait déjà un groupe, Fools Ferguson, qui avait une petite notoriété à Boulogne-sur-Mer. Elle y jouait de la basse et on l’a connue comme ça… Et puis Benjamin, c’est bien plus atypique. Lorsqu’on connaît le personnage, c’est pas très étonnant, cela dit : on s’est rencontrés chez le maraîcher. J’étais vendeur de fruits et légumes à l’époque, il voulait des conseils pour réaliser des salades composées. Forcément, ça crée des liens. (rires)

« Bien qu’on l’on vienne des Hauts-de-France, il y a un côté solaire que l’on revendique dans notre écriture c’est certain. »

Vous êtes cinq dans le groupe. Comment travaillez-vous ensemble ? Qui fait quoi ? 

Je compose les chansons et on les réinterprète avec le groupe. C’est une habitude qu’on a prise ensemble et qui fonctionne plutôt bien. Mais sur le prochain album, Marion prendra une ou deux compos en lead, histoire de varier les écritures.

D’où vient cette passion pour la mer ?

En réalité, on n’a pas cherché bien loin. Je crois qu’ici on est assez fiers de notre région et de sa côte. Disons que les éléments (le vent, l’eau), les changements de saison sur la mer, ça donne vraiment le ton de nos compositions. Bien qu’on l’on vienne des Hauts-de-France, il y a un côté solaire que l’on revendique dans notre écriture, c’est certain. (rires)

Pourquoi avoir choisi de mélanger le français à l’anglais dans votre titre Rendezvous

On habite la frontière franco-anglaise, alors pourquoi s’en priver ? C’est parfois difficile de faire un choix, en réalité. On avait même l’idée de faire un album en français et le même en anglais, c’est dire. Je crois que selon la thématique, le rythme et les sonorités recherchées, le français ou l’anglais s’impose. Le français a une poésie que je ne sais expliquer, tandis que l’anglais touche plus directement. Il est plus percussif : un mot vaut quatre phrases.

S’il ne devait rester qu’un seul album sur terre, lequel ce serait ? 

J’aimerais dire Hovercraft, notre premier album, (rire) mais je dirais Wolfgang Amadeux Phoenix de Phoenix. Des Français, qui chantent en anglais le soleil pop, c’est forcément hyper inspirant et motivant.

Crédits photo : Gwen Mint – Blockhaus au miroir par Anonyme

C’est quoi vos plans pour l’année 2021 ?

On sort notre album juste avant l’été 2021. Et puis j’espère bien que l’on pourra tourner en France et à l’étranger. On verra bien l’évolution de la situation actuelle. Pour le moment, une date est programmée au Main Square Festival en juillet 2021. On est dans l’attente comme beaucoup de groupes.

Une bonne adresse à recommander dans le Nord ?

Si vous êtes dans les parages, venez nous dire bonjour à la Cave de Monsieur Guy*. On y sert des bonnes bières et il y a toujours une bonne prog’ ! 

Une chanson feelgood à recommander à nos lecteurs ?

La petite dernière de Phoenix : Identical, B.O du prochain film de Sofia Coppola. En boucle dans ma tête depuis sa sortie.

Vous pouvez retrouver Pastel Coast sur Facebook et Instagram.

*La cave de Monsieur Guy, 4 rue de Lille. 62200 Boulogne-sur-Mer.