4 bonnes raisons de se donner du plaisir

La masturbation, l’onanisme, une bonne petite branlette, plaisir en solitaire… Désormais chez MaG, on discute de sexualité à la façon Sex Education ! Nous n’avons pas la prétention de se proclamer sexologue, mais nous avions à cœur de vous partager les propos recueillis à droite et à gauche. D’ailleurs, « se masturber » est encore bien trop souvent associé à une pratique masculine. Grande nouvelle : les filles aussi se touchent ! C’est une pratique tout à fait normale.

Continuer la lecture de « 4 bonnes raisons de se donner du plaisir »

Douce Torpeur – #1 Deborah

Je rencontre aujourd’hui Déborah*. Nous nous retrouvons autour d’un chocolat chaud bien mérité après une longue journée de cours. Déborah est en master et elle a hâte que son semestre se termine enfin. Elle me dit à voix basse qu’elle n’était pas sûre de venir ou du moins pas dans l’optique de répondre à des questions personnelles.

Continuer la lecture de « Douce Torpeur – #1 Deborah »

Le Collectif Junon devient « Hystérique »

Le Collectif Junon c’est deux nanas, Clémentine et Jessica, qui ont décidé de lever les tabous sur la sexualité féminine. Dialogues de vagins, témoignages, artistes et féministes, tout est réuni pour un combo gagnant. Alors si toi aussi tu veux en savoir plus sur leur grand projet Hystérique, c’est juste en dessous. 

Continuer la lecture de « Le Collectif Junon devient « Hystérique » »

La guerre des poils : pourquoi déteste-t-on les femmes poilues ?

Cécile Schilis-Gallego, dans un article pour Slate en octobre 2018, évoque la manière dont la plupart des jeunes femmes découvrent leur pilosité a l’adolescence, au début de la puberté, à travers une remarque désagréable et donc un sentiment de honte. En effet, combien de femmes portent le souvenir marquant d’un jour honteux aux alentours de leurs douze ans ou elles ont oublié d’arracher, de raser, de faire disparaître ces quelques poils hideux se cachant sous leurs aisselles ou ce duvet sur leurs jambes ? Ce jour où elles ont distraitement levé la main pour répondre à une question, où elles se sont étirées, ont passé une balle en sport : autant d’erreurs déclenchant une avalanche de moqueries et de remarques dégoutées. « Ah mais t’es crade ! », « Va te raser ! », « C’est la forêt amazonienne ! ». Dès leur plus jeune âge, on explique aux femmes nées dans la société de consommation occidentale qu’être poilue, c’est sale, honteux, laid. On leur vend ainsi une myriade de produits cosmétiques pour résoudre ce problème tenace que sont leurs poils. On leur dit que c’est ça, être une femme normale, rabâchant le fameux adage « Il faut souffrir pour être belle ». Mais le faut-il vraiment ? À quand remonte cette obsession pour le corps féminin lisse ? Pourquoi la femme poilue déclenche-t-elle tant de débats, de peur, de dégoût ?

Continuer la lecture de « La guerre des poils : pourquoi déteste-t-on les femmes poilues ? »

Maman, je ne veux pas avoir d’enfants

Chère maman,

Dimanche. 12h45. Tu m’appelles. Tu me donnes des nouvelles de la maison. Alice grandit bien. Papa vieillit mal. La voisine te demande ce que je deviens. Elle a encore oublié que je vivais à Montréal depuis trois ans. Vous déménagez mes affaires d’enfant dans la maison de vacances. Vous voulez les garder pour mes futurs bébés.

Continuer la lecture de « Maman, je ne veux pas avoir d’enfants »