Occuper la place : de la circulation des discours queer en histoire de l’art

Ces dernières années, le terme « queer » a considérablement gagné en popularité et son utilisation dépasse à présent largement les cercles de personnes concernées. Si depuis trente ans, la communauté queer s’était attachée avec acharnement à fournir des discours alternatifs dans la plupart des champs universitaires et de la pop culture, il semble que les questions soulevées par cette pensée se posent aujourd’hui de manière très concrète. C’est-à-dire que la pensée se transforme vraisemblablement en effets, et ces énoncés initialement alternatifs flirtent désormais avec des flux mainstream. Ces points de friction font émerger des questions précises, régulièrement renouvelées au sein de la communauté. Comment continuer à faire circuler cette pensée tout en maintenant sa particularité à flots ? A-t-elle un potentiel d’hybridation avec l’institution ? Le queer est-il voué à se noyer dans les courants mainstream ? Continuer la lecture de « Occuper la place : de la circulation des discours queer en histoire de l’art »

Le génie masculin dans l’art ou comment entretenir la mythologie des hommes toxiques

Si vous habitez à Paris, vous avez sûrement aperçu un peu partout des publicités pour l’exposition « Picasso-Rodin » qui se tient actuellement au Musée Picasso. Cette unique rétrospective (il est vrai que Picasso, on le voit si peu…) entend réunir pour la première fois deux monstres sacrés de l’art : Pablo Picasso et Auguste Rodin. Continuer la lecture de « Le génie masculin dans l’art ou comment entretenir la mythologie des hommes toxiques »

Pourquoi les années 2000 sont-elles si tendances ?

À une époque où Tik Tok, Instagram et Animal Crossing envahissent nos écrans, on se croirait comblés, et pourtant la génération Z rêverait de renvoyer des wizz sur MSN. Vous avez dû vous en rendre compte : le phénomène des années 2000 est en train de faire son grand retour, et on a essayé de comprendre pourquoi.  Continuer la lecture de « Pourquoi les années 2000 sont-elles si tendances ? »

Être woke, d’un mouvement militant à une récupération politique ?

Si vous vous attendez à un article de cuisine, vous faîtes fausse route. Rien à voir avec cette large poêle au bord haut. Le terme woke nous vient tout droit des Etats-Unis, plus précisément des sphères militantes afro-américaines. Arrivé en France il y a quelques années, il est utilisé à toutes les sauces et il est difficile de mettre une définition claire derrière ce mot. Retour sur ce qualificatif encore très peu connu des Français-es. 

Continuer la lecture de « Être woke, d’un mouvement militant à une récupération politique ? »

Voir un psy, encore trop tabou ?

Voir un psy a été pendant longtemps une activité que l’on cachait. Aujourd’hui, les français restent encore pudiques avec la psychologie (d’après un sondage YouGov, pour trois Français sur quatre, se rendre chez un psy pour entreprendre une thérapie nécessite du courage) mais pourtant le tabou autour du psy se lève peu à peu. Cela tient à la discipline qui évolue, qui devient moins rebutante et plus facile d’accès. Cela tient aussi à la société qui évolue et qui porte un nouveau regard sur la discipline. Ainsi, voir un psy – activité culturellement très prisée dans l’Hexagone depuis les années 1970 – est une activité qui commence à se démocratiser. Et parce que c’est une activité qui se démocratise, les tabous autour de la psychologie commencent à tomber. Continuer la lecture de « Voir un psy, encore trop tabou ? »